Page d'archive 2

Gegeragazzi

Ecco sono di ritorno,ça fait bien un petit bout de temps que j’ai pas fait coucou. Moltocose prima di tutto mon petit Basilepietro qui me réencense dans ma nouvelle vie il est le mélange des couleurs l’âme de vie.La gloire n’est pas de tomber,mais de se relever chaque fois que l’on tombe qui dici il corragio. Sono ritornato a Venezia dans ces petites places à l’abri des touristes ou le temps semble s’être arrêter à la renaissance. E come un rinascimento come mio Basile qui se lève et commence  babiller il en aura à faire des grands pas pour sauter dans sa vie.  La vita e come una aventura o no ce niente. Il corragio e di sapere  se si dovi lotare con il destino e dobiamo guidare nostre atione con la fiducia del destino. Bravi mii devo andare lavorare Bacccccccccci Armandoimgp1848.jpg imgp1834.jpg imgp1834.jpg imgp1834.jpg imgp1834.jpg

http://www.dailymotion.com/video/k7MIg681VX0fvaQOCd

Naciuomo

Gegema dans les mélanges des couleurs un nouveau mowgli est arrive nella famiglia . C’est comme un giorno nouveau tout redevient possible on se sent guidé par l’innocence de la vie. Il a  freiné un peu le passage en se disant « j’aimerai rester un peu dans mon petit monde » Apres 9 mois 9 jours et 6 H voilà Basile Pietro .Che uometto mio bambolino tu es extraordinaire et tes 9 frères et soeurs vont être fiers de toi parceque je veut tout te donner little big man que la terre entière sonne les cloches qu’elles tintinabules sur l’autre coté du globe . Avec ses petits yeux qui imaginent ce monde d’eden il va falloir te battre mais rassure toi petit bonhomimgp0883.jpg me je vais te donner les munitions pour partir au combat et il va falloir y aller je t’aiiiiiiiiiime!

Crosserossamaniou

   coucou les kaccous . Non les kakous c’est pas vous mais vous êtes un peu les hotes de ces hautes têtes.Je veux parler des medeçins .Une drôle d’histoire je ne vous en dis pas pklus. Quelle guêpe m’avait piqué quand j’entends balbutier dans les babines d’un patron de medecine que mon père était quasiment condanné!cela allait entrainer une révolution et pas des moindres dans mon coeur et dans ma vie . Ma réorientation dans ma vie à l’époque de petit minet de coiffeur,humble protégé de son tonton d’amérique de Rome! oui j’avais décidé de comprendre si je pouvais sauver mon âme en lançan-t un sos en essayant de comprendre la maladie de mon père devant ma mère éffondrée .Et c’est comme cela que je me suis dit qu’il fallait que je découvre le serment d’Hypocrate voir d’hypocrites respectueux de leur service et peut être même si je pouvais être des leurs. Mon inscription en medecine fut un échec mais j’avais mis un pied dans le grand amphitéatre et ce fut un grand théatre. Les fils à papa s’y croyaient déjà en train de frimer sur le futur rôle reproduit . Il est vrai sans être Bourdieusien que le capital culturel et surtout économique et social est strzatégique poimgp0011.jpg ur compendre ce milieu . Je ne fus que dans un  temps infirmier psy et ensuite étudiant en psycho.Respectueux et reconaissant derrière ce patron qui me demanda ou j’étais aller piocher tout ça car il avait deviné mon inquiétude d’en savoir plus sur la maladie de Khaler. Je ne voulais pas être caler mais c’est vrai j’avais trouver  là un terrain enchanteur tel la flute enchantée pour refaitre une prière dans le monde de la medecine. Mes cops étaient avant tout dans ce milieu là et je suis trés reconnaissant à travers celle qui allait devenir la femme de ma vie et qui allait me donner les repères fondamentaux de ma vie de famille :trois merveilleux enfants qui m’ont donner le coeur de ma vie . Je l’ai même trouver un  peu trop intègre par rapport à la moyenne de ce milieu. Quoiqu’il en soit aujourd’hui je soigne mon âme loin de mes trésors qui m’ont tant fait rêver et tout le respect que je porte à mon ex chère et tendre. Les souvenirs reviennent et la térrible maladire de ma mère qui bien qu’agée à toujours cette envie de se battre mais la relation et l’avis médical reste toujours énigmatique. Alors hypocrate ou hypocrite?

poubelemania

  che basur!che scovazze!che imondizie e spousano mama mia il mondo si e ribalta. Oui la société de consom intox a produit un pax d’externalités négatives à savoir  gérer la merde qui sort par tous les trous de ce putain de système intox.Comment gérer ces contraintes énormes? où va la planète terre à ce rytme ! et pourtant c’est la rose l’important! Oui heureusement il y a ce jardin d’eden qui nous permet encore de rêver « il y avait un jardin qu’on appelait la terre » chantait Moustaki que d’endroits de rêve souillés par ces horribles rejets sans compter l’histoire qui est arrivé à Jean Leguen marin breton qui avait chaviré le même jour que le Torrecanionne et qui s’est perdu dans la marrée noire il parait que c’est ce qui l’a sauvé :le problème c’est qui il est  revenu tel Ulysse d’un long naufrage il était tout noir et la nuit avec sa femme il parait qu’elle avait joui plus que d’habitude! Arrêtonsles coueneries . Les déchets font en même temps le bonheur des autres . A Mayotte et proches de tous les bidonvilles  de ce village planetaire. Les infos comme les capitaux et les marchandises traversent les frontières. Celui qui était distant se rapproche et le passé devient présent même pour celui qui a reçu un bouteille de coca sur la tête du primat au coeur de la jungle. Attention il y a plus de risques dans les pays proches de l’equateur que ceux du nord le traitement est autant plus difficile que les pays pauvres ont moins de moyens .Résultat la planète  se détruit plus rapidement au sud qu’au nord .

   Je me souviens avec ma pauvre mère qui devait sortir les poubs .Chaud!surtout l’hiver avec une rampe de merde et les poubs qu’il fallait tracter et pourtant dès mes 7 ans pour moi à 5 h du mat c’etait du pur bonheur surtout un jour une pétasse a du lacher son sac plein d’échantillons de parfums et pour moi ces vingtaines de flacon avaient un gout semé à la fois de bonheur et d’inaccessibles rêves de respirer dans un monde meilleur la mania des poubs venait de commencer . Ce qui était répugnant pour les uns avait un goût de recherche d’or pour moi . La conquête de l’ouest avait débuté et aucune poubs qui sentait le trésor ne pouvait m’échapper. A cela une rencontre étonnante avec Bébert qui plaçait avec son oncle m’offrait ce luxe :pouvoir brasser dans les décharges .Vers 10 ans une série de ballons faisait la joie de les faire péter . Que d’émotions quand quelques années plus tard j’appris que ces beaux ballons jaunes étaient des capotes utilisés par les malades de l’hp sympa la trouvaille non!   Oui ma mère m’avait dit que ces ballons étaient des cochoneries mais pour moi ça n’avait était que du bonheur. Et encore la tournée des grands ducs consistait à faire le tour du jour des « ordures non ménagères  » quel bonheur là une guitare içi une machine à laver il fallait tester et puis s’en redébarasser . Et le quiquet du Fontanil personnage hors du commun un aristocrate pur sang qui avait transformer son chateau en bric à brac incomensurable avec  des tonnes et des tonnes de merde. Plus je grandissais plus je me rendais compte que ces merdes pouvaient être de vrais trésors de guerre . Même si c’étrait l’enfer pour le voisinage comme il est dit dans la chanson: »nella pinuda chi sono le done nude ourca che gambe che pussa le mudande le lavi rishaco la pussa no che piu pussa propio tu! »

     En tout cas de toute cette période un véritable ami Béberty et sa femme gisèle et leurs enfants allaient me donner des plans de récup extraordinaires /..raquettes de tennis rossignol…skis par milliers sous célophane,yaourt à volonté distribués à tous les indigents de Grenoble, couches pampers pattes à derrière,papier à toutes les écoles et maison d’enfance !combien de gens ont bénéficié dans l’ombre de Bébert .Certainement des milliers merçi à lui et sa famille pour tout le bonheur qu’ils m’ont offert ,j’en suis trés reconaissant .Hasta la vista amici Mando

Aramena

imgp0198.jpg     Salut tous santus.Eh oui j’suis encore en vie mais je l’ai échappé un peu belle.Des brutos africains sont venus dans le noir .Ils étaient tous noirs et m’ont fait une belle surprise en voulant me virer de la baraque.Bon passe l’anecdote mais ça pas vraiment était trés cool.Ils sont venus à neufs et ont vidé les choses de la casa en voulant récupérer la casa.Il va de soit que je ne faisait pas le poids.De l’opposition pacifique au désastre .Bon d’accord j’ai un peu l’habitude des coups durs mais pour le compte le coup du bananier(porter des coups sans laisser de traces ça fait quand même mal)Bon les flics sont arrivés et les choses sont rentrès dans l’ordre à partir du moment ou un Pj blanc est arrivé sur les lieux.Pas mal le droit local que les mahorais confondent avec le droit d’Hamourabi ou Nabuchodonosor) célèbres rois de Mesopotomie ou Babylone ça donne! Les choses vont se régler maintenant auprés du trib et je crois que je vais doubler la prime.Pour le praime ‘star ac’ tout va pour le mieux .Petit entrainement matutinal question de me préparer au prochain combat.La fifille est rentrée et en plus elle a réussi son entrée à l’école de Marseuille(ave l’accent) ça me fait bien plaise et le jon destoy doit arrêter de jouer avec les studs car il est grand tant de prendre le pic et la pioche question de commencer à véritablement mettre en terre son projet et le père Hug à l’air d’aller bien dans son petit monde voilà les news on rentrera de nouveau dans len carnet de vie c’était une parenthèse du carnet de bord plus Achoum Mando

 

http://www.dailymotion.com/video/kqFOhKGPmQFWlaRagx

Tafunatututi

  Chao ragazzi,ça fait un p’tit bout de temps qu’on s’est pas fait coucou.Içi c’est le far west à la mahoraise!l totale  mes propios voulaient m’interdire de partir sous couvert que j’avais pas payé une partie des loyers.Bon cela étant je me suis moi même fait chier avec mes putains de locs qui m’ont mis dans le trou financier.L’histoire des trous va d’ailleurs avec la naissance du monde.Je me souviens la première fois que j’en ai exploré un non ce n’est pas vraiment celui d’un sexe opposé mais bien celui d’une grotte qui était juste sur le flan supérieur de mon lycée. Il est vrai qu’avec le mich et le dan ça était un peu chaud juste une lampe et queques bougies autrement dit quasiment rien.L’exploration du s’interrompre au bout de 15 minutes la frousse et l’idée qu’on allait peut être pas revenir!drôle d’idée.Bon je crois qu’à présent cette grotte est bouchée. Il faut dire qu’un trou est par définition un  point qu’il faut reboucher et cela peut prendre quelques fois du temps.C’est un endroit qui permet en même temps de faire l’inter face entre l »extérieur et l’interieur mais qui peut s’avérer dangereux.Comme je le relatais aussi dans une autre rubrique un fameux trou d’air au passage en delta du St eynard avec la suite de dégeulantes car c’est plutôt dangereux. Revenon à mon trou financier c’est un peu comme un trou qui s’agrandit et ça c’est chiant il fait au plus vite le conscrire.D’ailleurs quand le trou est trop grand cela n’est plus du tout jouissif il faut si je  m’autorise qu’il soit de taille confortable mais pas trop. Bon alors tant bien que mal j’ai pas envie de finir au trou pour un trou il faut qu’au plus vite je le réduises suite au prochain numéro il y aura d’autres exploration plus sensas .voyageacharmesetpassamenty003.jpg

petinaturivari

  Comme un nouveau soleil un nouveau miroir je revois encore ce télégramme accompagné d’un billet d’avion .Je t’attend à l’aéroport de Fiumicino di ROMA . Mon rêve d’enfant se réalise comme un « nomen imperii » autrement dit le retour de l’empereur,du lion dans son arène d’outre alpes. Certes ce n’était pas pour conquérir des sommets ,mais gouter à la dolce vita. Une condition bien se tenir et être bien peigné donc pétinatu. Effectivement d’emblée j’ai du faire tomber ma garde robe personnelle pour avoir celle du petit neveu à son oncle impeccable sous toutes les coutures .les hommes sont à la coture ce que les femmes sont à la  couture. Autrement dit j’étais venu avec des habits de pagu alors que ma chère mère avait passé quelques nuits à confectionner  des costumes trés variés. Mais non il fallait que mes nouveaux costards soient confectionnés par les plus grands couturiers quelle crinière je pouvais avoir de craner avec mes nouveaux souliers. Tel le petit prince charmant  cela me faisait penser au rêve de Saint Exupèry du Petit Prince.Je me suis dit je ne suis pas un homme de guerre mais un homme de coeur pour embrasser cette nouvelle perspective de vie. Je vais devenir un grand coiffeur contrairement à mon père qui était coffreur maçon. Je peignerais comme dans une peinture les plus grandes de ce monde . A moi les petites valseuses,non ce n’est pas mégalomaniaque mais c’est un peu comme si on passait de la caste des Brahamanes en étant des intouchables.  Qu’en aurait pensé le seigneur de Prizzi craignant dans la faible lumière trouver un des leurs qui est impur. Bon en tout cas l’apprentissage de la coiffure voyageacharmesetpassamenty0131.jpg est un art. Je devais partir dans l’école de Dessange à Paris mais j’ai préféré valoriser encore une annexe  technique d’un lycéé Alexandra David Neel à Digne pour parfaire mon certificat d’aptitude.Rendre beau les clientes est la devise majeure ,l’idée qu’un coup de peigne comme par magie peut transformer un homme . Là  encore je compare celle qui sort du salon style beau toutou frisé et celui qui sort du bain comme un chien détrempé!Y’a pas photo la coiffure est le chichi qui donne le paraître dans notre société. Par to be et not be what you want i can. Ce que cliente veut je le peut .Et c’est comme cela que j’ai pu tout jeune rencontrer les grandes starlettes à cinecitta sur le chemim de la gloire de la Dolce vita.Le retour  à mes 20 ans dans le retour vers les gaulois a été un signe de ma mini révolution,j’ai compris qu’audelà des rêves il ya des voiles qui demandent du révélateur. Un peu comme un tirage photo  pour chacune d’entre elle c’est un peu la magie de l’argentique.Le numérique ne nous laisse plus le temps de rêver on peut en un clic recommencer un instant le cliché,mais ce n’est plus fixé sur la péllicule .Andiamo zio Gianni Rémigio et Grazie per la félicita è il sogno ché mi a permesso.

Glaçoboulourama

   « Quand je serais vieux et tout seul,demain ou aprés demain,je voudrai comme celui là au moins une fois par mois,avec des sous si j’en ai m’acheter une glace à deux boules et rêver comme celui là sur un monde rempli d’enfants.  » Oui la glace est quelque chose de magique. Quand elle n’est pas dans la nature on l’a en boule en été ou un petit frisson de glaçon. La première fois que j’ai eu cette sensation de glace c’était plutôt sur un bobo vers l’age de 3ans. Cette sensation avait réveillé un fort élan et l’hiver venu dans les rues gelées je me suis dit que la glace était traitre et magique. Magique,ce fut la première fois qu’avec mes soeurs on arrivait à faire des glaces avec des moules « Tuperware » dans notre frigo. Des rouges et vertes ,de vrais glaçons de couleur féériques. En montant au Mont Blanc la couleur rouge apparaissait sur le glacier des Bossons à Chamonix pour baliser  l’itinéraire au milieu des séracs et je me disais cela me rappelle mes premières glaces à l’eau. De temps à autre la glace devenait un peu ocre sous l’effet du Sirocco. Oui le sable du désert vient taquiner la glace des sommets . En montant au Kilimandjaro des cubes de glace grands comme des immeubles venait chatouiller les ravines subtropicales. »Djambo djambo buona abbari gani zurri sana akunamatata ».C’petitmatinavantpaques001.jpg est un peu comme le choc des cultures le sud contre le nord ,le froid contre le chaud et dites moi aprés que nous vivons dans un climat tempéré. Un tentative au couloir chaud à travers les séracs surplombant me faisait dire que la glace o vca la bouffer du bout de nos piochons et de nos crabs,pointes avant s’il vous plaît pas en danseuse ni en dix heures dix. Faut dire que mes débuts en glace ont été à l’image de mes rites d’initiation . Aprés avoir rencontré un pote à la « Pierre d’Ortaz » và Cham je me suis retrouvé au pied du mur à savoir m’attaquer à un couloir de 900m le cordier à la Verte .Sauf que je n’avais pas imaginé la suite Pierre me propose de ne pas m’encorder au prétexte que si on chute sans relais autant chuter tout seul. C’est comme cela que les premiers 200 m ont été chauds .Heureusement au début de la glace il me propose de m’encorder c’est là que la glace n’allait plus me faire peur. C’est ainsi que j’ai fait plusieurs solos de glace et Inchalla’h pour la suite quoiqu’il en soit même si en ce moment je ne goutte plus aux ascensions glaciaires. Je rêve sur mon café glacé de mes parcours au long cours dans ce petit coin d’afrique Mahorais.Quand je grattte l’exés de glace de ,mon frigo je me dit faut assurer les marches. J’avais tester avec erreur le coup du couteau dans le frizaire pour accélérer le dégivrage du frigo .J’avais ainsi priver de froid toute ma famille pendant au moins 2 mois .Encore que là il faut être objectif en faisant la distinction entre le froid artificiel et celui naturel.

coussarourourou

      Non ce n’est pas le coq qui se réveille ni l’oeuf qui cuit à la coque,ni les coques ou autres palourdes mises à jour de la vase. Je me suis souvent demandé pourquoi le coq ou réveille matin change de tonalité dans notre village planétaire. Encore que dans l’alarme de chaque portable se trouve configuré la même tonalité. Kiriki en Italie,coucourou en Afrique ou coucouroua,colquadou en anglais kikirikiki en Bolivie enfin le gaulois cocorico. Je peux encore en cité d’autres mais il vaut mieux que je m’arrête là . Une question existentielle me pénétrait l’esprit: pourquoi les coqs de France se ressemblant comme deux gouttes d’eau chantent ils différement ou du moins quelle est le symbole du coq ou de son chant .Kikiriki fa lo galuzzo quando lo chiamo no voli venire . Je m’étonnais avec le début du questionement  chez Mr et Mne coussari à Goncelin . On habitait le bout de ferme au fond du village et notre propriétaire avait une basse cour conséquente tous les matins selon la saison à cinq heures ou à huit heures le réveil naturel était programmé. Même chez ma grand mère à Trieste j’ai une fois été attéré par la prise d’un des coqs. C’était le plus gros l’autre dit « coq américain » m’avait sauté au visage. Je m’étais dit que c’était un peu normal défense des poules et du térritoire. D’un coup magique elle lui porta un coup de lame fatale mais oh surprise la tête avec sa grosse crête rouge gisait à terre mais le reste des plumes prit la poudre d’escampette. Cela m’avait alors traumatisé ! Quelle fin de vie! Revenons aux coqs des coussaris . Ils s’aventuraient quelquefois jusqu’au toit de la grange et c’est là que j’observa sur le toit voisin une girouette et je me dis à nouveau pourquoi est ce un coq? D’où vient le prsidentielle2007013.jpg vent?  . Et c’est comme cela que le chant du coq nous invite  - »Le soleil est là,il se lève làbas ,lève toi,respire  . Faut peut être plus préparer les chevaux de labour et labourer la terre . Les hommes sont à la coture ce que les femmes sont à la couture et à la démerde du foyer . Il faut tirer l’eau du puit entend le coq il est midi sonné,le monde abandonné. Non ilest cinq heures même à Paris le coq vient de chanter je me lève,le monde sera beau today,je le signe à l’heure du projet . Alors faut réveiller son énergie de la terre et la transmettre  dans son kong ce qui est le chikong. Cette fenêtre ou étant enfant je regardais passer le temps. Je n’ai rien à regretter sauf peut être cette fenêtre dans la maison ou je suis né. 

GALERIENRAMA

     Rame rameur ramé,combien de galériens sont arrivés au bon port. Il faut dire que quelquefois ils n’avaient pas le compas et la boussole dans le bon sens. Sous les horizons australs,tout est inversé et je peux vous assurer qu’il n’est pas évident de se repérer par rapport aux étoiles. Comme une bouteille à la mer on se demande sur quelle rive avons nous débarquer. Débarque et rie et pleure la terre d’acueil peut réserver quelques surprises. Je me souviens de ma première bouée style coin couine al Topolino à trieste ou a  Barcola et mettre permis vers trois quatre ans m’être aventuré vers les limites des bouées rouges. Ma mère chante souvent »la barchetta a mezzo lo mare devi andare a santa fe e che devi navigare con cento kilo de cafe » . Mais j’entends déjà le rappel à l’ordre « riviens subito,presto » . La notion d’exploit m’habitait déjà fortement l’esprit. Dés que je revenais dans la casa della nona salita monteValerio « il Patoc nous séparait de l’autre berge de la colline je me disais déjà qu’avec une tyrolienne en cinq  secondes je me serais retrouvé en face. Mon rêve s’est réalisé à Pomarey audessus de Proveyzieux avec un cable à débardage de bois . Avec un harnais à l’arrache une espèce de poulie et mousquetons on a du faire une centaine de mètres au dessus du vide . Rien a voir avec la tyrolienne installée au dessus de l’argentière la poulie et frein permette d’enjamber plus de quatre cent mètres de vallée avec une sécurité maximum. L’accrobranche a pris donc aujourd’hui une nouvelle dynamique . A Mayotte les Baobabs avec leurs troncs boursouflés et ses fleurs blanches fécondées par les roussettes,des chauves souris aux envergures impréssionantes.Ses feuilles donnent le héné pour le maquillage des femmes. A Kerbateaudetafsahou1.bmp louan en Bretagne avec les conseils du Yocky je me suis retrouvé comme d’aboville vers le phare du fou. J’ai tenté d’aller à l’île de sein à la rame aussi mais là avec les vagues et le courant d’une rivière  le cap vrai était faussé par ma route de surface. Une dernière anecdote en Sardaigne vers le golfe de San Maria ,étant parti sur un ilot avec ma planche à voile Oversea ,en revenant un violent vent de terre m’a catapulter avec ma voile. Résultat mon mat cassé et là je peux vous dire que toute mon énergie y est passé. Même avec la dérive je n’ai pu faire  Ulysse..Je ne voyais plus la cote et la comme une coquille de noix je me suis dit qu’il n’ya qu’un dieu « AllahAkbar » j’ai cru voir d’énormes requins  mes jambes étaient recroquevillées à l’intérieur de la planche j’ai prié ,et au bout de six heures un chalut passé par là .Quel ne fut pas mon  bonheur de retrouver ma petite famille sous la guitoune. C’est d’la balle la vie de galérien!  

123


the new world of mimi-km |
Mots perdus dans les temps ! |
lolypop38 |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Clowny
| EMOTIONS
| Maigrir toujours et toujour...